• Égypte: les erreurs de Washington risquent de déstabiliser la région (expert) (Ria Novosti)

    Le régime honni de Washington serait-il en pleine déprime ? Après avoir suscité un imbroglio terrible en Europe en incitant des pays européens sous sa coupe, dont la France, à refuser leur espace aérien à un avion présidentiel (ce qui équivaut à un acte de guerre), après d'autres manœuvres en sous-main dont des détracteurs refusent la réalité, voilà qu'il récidive à propos du Moyen Orient, en tentant de manipuler l'armée égyptienne.



     
    17:22 heure de Moscou 10/07/2013
    MOSCOU, 10 juillet - RIA Novosti

    La position américaine sur la crise politique en Egypte et les erreurs diplomatiques commises risquent de déstabiliser la région dans son ensemble, estime Alexandre Dzasokhov, secrétaire général adjoint de la Commission nationale russe pour l'UNESCO. 

    "Les Etats-Unis risquent de créer une situation géopolitique dangereuse, y compris pour eux-mêmes", a indiqué M.Dzasokhov lors d'une conférence de presse consacrée aux perspectives d'évolution de la crise politique en Egypte. 

    "La politique de Washington et les actes du département d'Etat vis-à-vis de la situation en Egypte peuvent être qualifiés d'erreurs majeures", a-t-il souligné.  

    "Les Américains ont d'abord lâché [l'ancien raïs Hosni] Moubarak, et ils ne l'ont pas fait par le biais de négociations, tout s'est passé en coulisse. Ils ont ensuite misé sur l'armée à qui ils débloquent plus d'un milliard de dollars par an et ont conduit au pouvoir le maréchal [Mohamed Hussein] Tantaoui", a expliqué le responsable. 

    Mais, peu de temps après, les Etats-Unis ont "abandonné M.Tantaoui pour soutenir publiquement Mohamed Morsi. En un laps de temps très court le monde a été témoin de quatre changements de la politique étrangère et de la diplomatie américaines", a conclu M.Dzasokhov. 

    Le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe) et président du Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR) Vladimir Jirinovski a de son côté déclaré que toutes les révolutions avaient un seul commanditaire, dont le but était de déstabiliser le monde dans son ensemble pour créer un terrain propice à une révolution financière à l'échelle mondiale.


    -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-


    Pour ajouter au désordre, voilà que l'autorité religieuse suprême des Frères Musulmans vient d'être arrêtée. Ce n'est même plus de la navigation à vue, c'est le brouillard total.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :