• Proposition pour une nouvelle façon d'élire

    babelouest 3 octobre 10:44

    Il est assez patent, à mon avis, que pour que fonctionne vraiment une responsabilisation des représentants du peuple, les mécanismes qui actuellement « graissent les rouages » de façon non officielle, mais très efficace, ne PUISSENT PLUS fonctionner ainsi. D’ailleurs quand on rejette la condition de Sieyès « Tout mandat impératif est nul », c’est bien pour apporter non un carcan, mais des barrières visibles et conditionnant beaucoup de choses : ainsi le fait d’être POUR ou CONTRE l’union européenne et œuvrer dans ce sens conditionne beaucoup de décisions, même si pendant longtemps la France Insoumise a tenté de faire illusion sur ce point. D'autres options, comme des positions philosophiques, politiques, ou même religieuses (dans le respect de la loi de 1905) sont possibles. Ajoutons que la suppression des Partis, et de l’obligation de fait d’être accrédité par eux pour prétendre à un siège d’élu, peut aider à débloquer la situation.

    J'ajouterai :
    Bien entendu des cercles de réflexion seront toujours nécessaires en toute bonne démocratie : ce n'est pas pour autant qu'ils pourront présenter des candidats députés. En revanche, des compte-rendus de leurs réflexions seront toujours acceptés par les médias dans les limites de la bienséance (et non de certaines lois scélérates)
    .
    Pour ceux-ci, il faudra qu'ils présentent un projet charpenté (une sorte de profession de foi plus élaborée qu'actuellement), qui sera examiné par une sorte de jury tiré au sort parmi les électeurs de la circonscription (tous ceux ayant droit de vote). Les bulletins de vote, et l'impression en nombre suffisant des professions de foi, devenues très officielles, seront gratuits, le reste des frais sera à leur charge (affiches, locations de salles, déplacements....). Les financements par personnes physiques seront autorisées, avec un plafond individuel, et un plafond global. Plus de limite en fonction du nombre de votants, ce serait antidémocratique, car ceux qui ont le plus à dire sont aussi ceux qui n'en ont pas les moyens financiers.
    .
    Est-ce cohérent ? Chacun peut difficilement juger lui-même de la pertinence de ses propositions.

     

    Proposition pour une nouvelle façon d'élire

    Alphonse Baudin, député,  sur la barricade par Ernest Pichio (musée Carnavalet)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :